La vie dans un Campus Universitaire

« On ne peut connaitre la vie dans un campus universitaire/ cité U/ dormitory ou dortoire/ student hostel tant qu’on ne l’expérimente pas encore. Cet article est un avant-goût à tous ceux qui comptent très bientôt les rejoindre et y habiter. »

L’emménagement dans les cité U n’est pas vraiment une option si on part loin de ses parents afin de poursuivre ses études ; soient ceux qui viennent à Antananarivo (ou d’autres provinces) pour des études supérieures et soient ceux qui quittent le pays pour continuer ses études à l’étranger. Si c’est une toute première fois, il n’est pas aussi facile de s’y adapter car il faut déjà être préparé moralement et aussi physiquement. A quoi les étudiants doivent – ils s’y attendre ?

L’étudiant/e doit affronter sa vie avec beaucoup plus d’indépendance que celle auprès de ses parents. Je ne veux surement pas employé le mot « seul(e) » puisque ce n’est pas du tout le cas et surtout il ne faut pas mettre cette idée de solitude sur le devant pour éviter une dépression. Il y aura toujours des opportunités dans le but de créer des liens avec son entourage à commencer avec son camarade de chambre qui peut et probablement devient le/la premier(ère) ami(e). De plus, il faut se sentir à l’aise et surtout confortable dans son propre espace sans mettre une barrière entre soi-même et les autres. Tu te fixes toi-même tes limites, tes règles et ta façon d’agir ou de vivre pour te rendre complètement autonome, le reste te sert de conseils et instructions pour mieux gérer ta vie d’étudiant(e). Et puis celle-ci se résume en « BBD, Boulot (ton travail consiste à faire le maximum pour réussir tes études), Bouf (la nourriture dont toi-même tu décides selon ton goût et tes recettes), Dodo (les heures de sommeil ne sont pas à négliger surtout lors des périodes des examens).

Group of young students walking on the campus grounds.

Le campus devient ta maison, tu fais en sorte de se sentir chez soi et même si tout semble être différent. En Egypte par exemple, il s’agit de plusieurs bâtiments à étage mais celui des filles est séparé à celui des garçons : une chambre est partagée au maximum par 4 personnes où chacun à son espace (le lit, une armoire, une table et une chaise) ; les salles de bains ainsi que les toilettes sont communs à une étage ayant 10 chambres. Le rez-de-chaussée des bâtiments sont réservés à l’administration (la direction) ainsi que le restaurant parce que la cité d’habitude offre la nourriture. Mais non plus, la nourriture à la cité n’est pas obligatoire et de ce fait il existe pour chaque étage une cuisine équipée de gaz naturel ainsi il ne manque plus que les ustensiles dont chacun pour soi. Une particularité des hostels en Egypte est la sécurité surtout pour les filles : le grand portail se ferme à une heure précise chaque soir, les visiteurs n’y ont pas accès aux bâtiments de logements mais il y a une salle de visite qui leurs sont réservée. Et finalement, le contrôle de chaque chambre avant de dormir pour contrôler la présence (Tamam ya banat !). Cette dernière semble un peu dure mais c’est entièrement conçu afin de garantir la sécurité des étudiantes.

Dans ses dortoirs, on fait une découverte culturelle et bénéficie d’une opportunité afin d’échanger avec toutes les nationalités qui y résident notamment venus d’Afrique et d’Asie pour le cas de l’Egypte. L’art culinaire nous donne une occasion d’apprécier également les plats et recettes dans différents pays sans faire le voyage qui est très intéressant. La langue de communication est aussi important dont l’anglais est souvent le plus utilisé et on en fait la pratique.

Il y a surement quelques imperfections car tout ne peut pas nous plaire mais le secret  pour profiter de son expérience dans les cités c’est de toujours voir les bons côtés des choses et essayer d’en profiter au maximum. Ceux qui ont fini ses études et ont résidé dans les cités U n’ont pas toujours eu la vie en rose mais ils sont sortis vainqueur en atteignant leurs objectifs : « ils ont obtenu leurs diplômes ».

Ce n’est qu’une ou deux fois dans votre vie, apprenez donc à apprécier la vie dans les cités U…

Mihaja Rasoanaivo

Raha hizara hevitra

commentaire

Related posts

7 Thoughts to “La vie dans un Campus Universitaire”

  1. I was looking at some of your articles on this site and I believe this web site is really instructive! Retain posting.

  2. Cialis Und Co Erfahrungen generic cialis Buy Celebrex Without Rx

  3. Cephalexin 500 Mg Dose For Son Were To Buy Suprax And Sithromax viagra prescription Levitra 10 Orodispersibile 133 Tadapox Online

  4. Tiempo Duracion Priligy cialis 5mg Levitra Dosage 40 Mg

  5. How To Buy Clobetasol Eczema Amoxicillin Drug Facts For Lyme Disease Under Eye Puedo Tomar Viagra Aunque No Lo Necesite

  6. Levaquin Purchasing With Overnight Delivery Generique Du Cialis En France Propecia Periodo Fertil cialis 5 mg 272 Can I Trust Canadian Viagra Online Where To Buy Provera And Clomid Online

  7. Were To Buy Brand Name Cialis Viagra Kaufen Bern Levitra 40mga For Sale Mexico Beach levitra sample online pharmacy Viagra Kaufen Nachnahme

Leave a Comment