L’aventure des BAREA – CAN 2019 rime avec celle de la CROATIE – Coupe du monde 2018

« Le parcours des BAREA que nous avons connu aujourd’hui nous fait rappeler une équipe qui a fait aussi parler d’elle pendant et après la coupe du monde en 2018 : la CROATIE. Comment peut-on expliquer cela ? »

Depuis le début de la CAN, les Barea de Madagascar est l’équipe qui n’a jamais était vaincu pour les 4 matchs successifs et arrivait même première de son groupe. Un match sensationnel qui finit au tir au but quand l’équipe affrontait la RDC en huitième et remporta la victoire pour se qualifié en quart de final. De plus, il y a eu cette décision du Président de la République Son excellence Andry Nirina Rajoelina de venir en Egypte afin de soutenir nos Barea. L’aventure des Barea a pris fin face à la Tunisie mais leur parcours est exceptionnel d’autant pour tous les Malagasy et aux yeux du continent Africain ainsi que le monde entier.

Ce parcours des Barea nous fait rappeler la Présidente Croate Kolinda Grabar-Kitarovic et son équipe nationale lors de la coupe du monde 2018 qui s’est déroulé en Russie. Tout le monde se rappelle de cette femme devenue très populaire tout comme son équipe nationale grâce à sa simplicité et cet amour pur voire parfait pour son pays ainsi que la fierté pour cette équipe qui est aller jusqu’au bout. Et même s’ils ont connu un échec en final, le potentiel de l’équipe croate était une révélation qui a séduit le cœur des fans de foot mais aussi le monde entier.

 

L’exemple qu’à montrer la Présidente Croate Kolinda Grabar-Kitarovic : au-delà de ce statut, elle est avant tout Croate… l’exemple d’un citoyen modèle et à envier qui aime et reste très fièr de son pays. Pour rafraîchir un peu nos souvenirs de cette dame aux valeurs incontestablement appréciées ; citons les plus importantes: 

  • Elle prenait un vol en classe économique avec les croates pour venir en Russie afin de regarder les matchs quand la Croatie jouait (Pas de jet privé, notre Président était à bord du A380 avec les supporteurs Malagasy. Et la leçon a en tiré c’est surtout l’humilité)
  • A un certain moment, elle a laissé sa place dans les gradins des VIP pour pouvoir vivre l’ambiance avec les supporteurs (La modestie on va dire, je dois cela surtout au capitaine Faneva Ima avec un grand talent de leader)
  • Certes la victoire comptait mais à chaque fois elle prenait plaisir et soutenait son équipe avec fierté (Nous tenons à féliciter tous les Malagasy sans exception pour cette union créée en si peu de temps)
  • Elle a tout compris sur du concept de « Fairplay » ; le foot reste tout de même un jeu donc un perdant et un gagnant fait partie des règles du jeu (« MERCI BAREA » de partout était juste la meilleure des réactions face à notre défaite contre la Tunisie)
  • L’équipe Croate s’est battu jusqu’au bout même si ce n’était pas facile (Barea a aussi tout donné et puis le coach Nicolas Dupuis l’a résumé : « On avait aimé encore en donné plus mais la marche cette fois-ci était trop haute… Avec l’effort et le travail, tout peut être possible »)

Voilà en quatre points l’essentiel à retenir qui peut nous servir de leçons pour le futur… ce n’est pas facile mais pourtant on y croit, c’est faisable : à bon entendeur !

  

L’équipe Croate a pu créer sa place dans les rangs de la FIFA, avec un potentiel et un exploit surprenant. Cette équipe s’est défendue et surement a bien mérité cette place. Leur victoire était dans le cœur et celle-ci non seulement pour les joueurs et les Croates mais des milliards de personnes dans le monde entier. A la fin de la coupe du monde, on en a beaucoup parlé et c’est l’équipe qui a surtout fait chavirer nos cœurs.

Le parcours des Barea pour cette première participation à la CAN nous fait rappeler l’équipe nationale Croate. Les joueurs de Barea voulaient à tout prix défendre l’honneur de Madagascar. Ils jouaient tous avec le courage, avec cet amour inouï pour rendre fier le peuple Malagasy, avec une énergie qui en déborde de partout et qui a pu réunir toute la nation au final. Les BAREAS ont ouvert cette page dans l’histoire, le gouvernement Malagasy ajoute sa touche avec sa plume pour ce voyage en Egypte et son soutien, et surtout tous les Malagasy qui n’ont pas juste appréciés mais a également savourer ce goût de la victoire (surtout pour les quatre premiers matchs)… et au courant des futures années ceci restera à jamais notre fierté et gravé dans le cœur de tous les Malagasy à transmettre de génération en génération.

Miara-mirona, Alefa BAREA… Mankasitraka sy Misaotra BAREA!

Mihaja Rasoanaivo

Raha hizara hevitra

commentaire

Related posts

Leave a Comment