MADAGASCAR : Rajoelina décrète un confinement

Les habitants de la région Analamanga et Toamasina devront désormais changer leurs habitudes. Ils sont priés de rester à la maison pendant quinze jours.

« Restez chez vous », « fermez tout ». Ce sera donc le nouveau mode de vie des habitants de la région Analamanga et la ville de Toamasina. Lors de son intervention télévisée ce dimanche très tard dans la nuit, le président Andry Rajoelina annonce des mesures de confinement à partir du lundi 23 mars pour ces deux localités pour une durée de quinze jours. Un couvre-feu est instauré de 20 heures jusqu’à 5 heures du matin.

Durant cette période, les déplacements des personnes seront limités aux achats de vivres et faire l’approvisionnement. Une seule personne est autorisée à faire les courses. Les transports en commun que ce soit les taxi, taxibe ou taxi brousse, s’arrêteront de travailler. « Seul le transport de marchandise est autorisé », déclare le chef d’Etat.

A partir de demain, voilà ce qui va changer et que chaque citoyen doit respecter à la lettre. Les grandes surfaces, les épiceries, les grossistes et les « tsenam-pokontany » sont autorisés à ouvrir leurs portes. Par contre, les banques, les stations-services, la Jirama, les services de voiries, les sociétés de télécommunications et les médias continueront à assurer leurs missions. Au niveau de l’administration publique, tous les bureaux seront fermés à part la santé, la justice et les forces de l’ordre. Et pour le secteur privé, l’Etat laisse le soin aux entreprises de prendre les décisions

Raha hizara hevitra

commentaire

Related posts

Leave a Comment