Nicolas Dupuis – « Ceux qui étaient là ont fait le boulot »

Large victoire (4-1) devant le Swift et des débuts prometteurs pour les nouvelles recrues. Forcément, Nicolas Dupuis est satisfait par rapport à la prestation des Barea malgré l’absence de plusieurs cadres.
« Après onze mois sans jouer, il nous fallait vraiment remettre du rythme pour retrouver nos repères. Certes, il manquait beaucoup de joueurs. Mais ceux qui étaient là ont fait le boulot », a réagi le technicien français à l’issue de la rencontre de vendredi soir. « C’était moyen, mais suffisant pour gagner. Nous devons encore travailler certains secteurs. Mais on a vu de bonnes choses ce soir, puisqu’on a marqué quatre buts et touché les barres à plusieurs reprises », a-t-il rajouté.

« C’était vraiment bien puisqu’on a retrouvé notre cohésion. On doit encore régler quelques détails qui n’ont pas bien fonctionné aujourd’hui », a pour sa part renchéri Pascal « Bapasy » Razakanantenaina.
Vendredi, on a également retrouvé l’engouement autour de la sélection. De très nombreux compatriotes ont fait le déplacement à Hesperange. L’ambiance était au beau fixe dans les tribunes du stade Alphonse-Thiès. Et à la fin du match, les joueurs étaient en communion avec les supporters durant le traditionnel « clapping ».

Immédiatement après la fin de la rencontre, les pensionnaires de l’équipe nationale ont repris la route en bus. Retour en France, où ils ont pris un avion pour le Maroc dans la matinée de samedi. Ils sont arrivés au Maghreb en début d’après midi. Forcément, le voyage de l’Europe au Nord de l’Afrique a été éprouvant. Voilà pourquoi Dupuis a programmé une séance de décrassage avant le dîner.

L’épisode Luxembourg est maintenant terminé. La séance d’entraînement d’hier, précédée d’une brève balade dans les rues marocaines, était axée sur la préparation du match contre le Burkina Faso. Affiche prévue ce lundi soir à El Jadida. À propos des Étalons burkinabés, ils ont battu les Léopards de la RD Congo (3-0), vendredi.

Le Burkina Faso, c’est un adversaire d’un tout autre niveau. Preuve en est cette démonstration face au huitième de finaliste de la dernière CAN. Aux Barea de monter en puissance pour rivaliser avec et pour essayer de s’imposer.

Raha hizara hevitra

commentaire

Related posts

Leave a Comment